> sciences physiques
Pédagogie
Sciences PhysiquesPédagogie > Approche par compétences

Approche par compétences

Au collège comme au lycée, la formation des élèves ne se limite pas à la transmission de connaissances scientifiques mais a pour objectif de développer aussi des compétences transférables d’une situation à une autre, d’un champ disciplinaire à un autre, etc. Vérifier régulièrement que les élèves maîtrisent (plus ou moins) ces compétences revient à mettre en œuvre au sein de la classe une évaluation par compétences.

Des grilles ont été créées ces dernières années afin d’évaluer les différents domaines de compétences de la démarche scientifique. La première d’entre elles a été rédigée en vue des ECE (Évaluation des Compétences Expérimentales) de terminale S ou STL SPCL ; d’autres sont apparues ces derniers mois pour évaluer certains types d’exercices écrits : résolution de problèmes, commentaire argumenté, etc.


Dans chacune de ces situations d’évaluation, ce sont les mêmes domaines qui sont concernés :

  • APP pour s’approprier

  • ANA pour analyser

  • REA pour réaliser

  • VAL pour valider

  • COM pour communiquer

domaines auxquels, quand le professeur intervient pendant l’activité, il est possible d’ajouter ce qui relève de la prise d’initiative des élèves, codé AUT pour « autonomie ».

Naturellement, selon la nature de l’activité, les indicateurs (capacités, attitudes, etc.) qui permettent de caractériser un domaine évalué sont variables ; ainsi, pour une activité expérimentale, le REA sera adossé fréquemment à un dispositif expérimental, à la maîtrise de gestes techniques, etc. alors que pour un exercice écrit, il fera référence à des calculs littéraux, des mises en graphiques, etc.

Les grilles ci-dessous visent à cerner pour différentes formes d’activités, les indicateurs associés à ces domaines de compétences. Il nous semble souhaitable, dans une perspective de cohérence dans la formation des élèves de les utiliser sur tous les niveaux d’enseignement de la classe de Cinquième à celle de seconde année post-baccalauréat, quitte à simplifier voire supprimer certains items jugés trop compliqués dans les classes du collège.

Les points de suspension qui figurent dans ces grilles témoignent du fait que la liste des items n’est pas exhaustive et qu’elle peut être complétée pour une activité particulière si cela s’avère pertinent.

 

Ressource

Date

.doc

.pdf

Grille de compétences pour des activités expérimentales

Déc 2013

56 Ko

39 Ko

Grille de compétences pour une analyse et/ou une synthèse de documents  

Déc 2013     

53 Ko

37 Ko

Grille de compétences pour une résolution de problème

Déc 2013

53 Ko

37 Ko

Grille de compétences pour un exercice écrit de baccalauréat

Déc 2013

56 Ko

38 Ko

 

 

Du bilan de compétences à la note

La réforme du lycée a introduit plusieurs activités, expérimentales ou théoriques, qui supposent une évaluation par « bilan de compétences » : ECE (Évaluation de Compétences Expérimentales), analyse d’une documentation scientifique, commentaire argumenté, résolution de problème, etc.
Souvent, il est nécessaire de convertir un bilan de compétence en une note chiffrée ; c’est le cas des exercices corrigés par cette méthode qui intègrent un devoir surveillé. La feuille de calcul ci-jointe a pour objectif de réaliser de façon automatique cette conversion.

Paramétrage de la feuille de calcul (à télécharger ici)

On appellera dans la suite de ce document « activité » un exercice de devoir, un protocole de TP, etc.

  •      Choisir le nombre de points sur lequel sera notée l’activité et l’écrire dans la case H1
  •      Définir les compétences à évaluer et les noter dans les cases A6 à A15
  •      Choisir les coefficients affectés à chaque compétence évaluée (cases B6 à B15)
  •      Définir les notes relatives à chaque niveau de maîtrise (cases J6 à J9)



Étude d’un exemple (à télécharger ici)

  •      L’activité est un commentaire argumenté qui sera noté sur 8 points (case H1)
  •      Les compétences évaluées sont celles de la démarche scientifique (5 domaines : cases A6 à A10)
  •      Pour l’activité retenue, les coefficients sont respectivement (1, 2, 3, 0, 2)
  •      Les niveaux de maîtrise sont corrélés aux valeurs 3, 2, 1 et 0 (cas général)
  •      L’élève Nadia MARTIN qui a le bilan de compétences (A,B,A,-,C) aura 6 sur 8.

NB : les cases sur fond jaune doivent être renseignées à raison d’un « x » ou « X » sur chaque ligne de compétences évaluées (celles ayant un nombre différent de 0 en colonne B)


Au collège

Dans l’objectif de construire les compétences fondatrices du socle commun de connaissances et de compétences, un groupe de professeurs élabore, depuis 2007 des productions pédagogiques autour de thématiques, enrichissant chaque année ce site disciplinaire.

C’est ainsi qu’une grille académique explicitant le domaine 1 de la compétence 3 «pratiquer une démarche scientifique» a été réalisée, accompagnée de descripteurs (les exigibles de l’item selon le niveau enseigné). Chacun de ces items est illustré par des activités-élèves. Ces travaux sont consultables sur la page suivante. La mise en place de la réforme du lycée, déclinant l’approche par compétences en 6 domaines (s’APProprier / REAliser /ANAlyser/ VALider/ COMmuniquer) a conforté ce travail ; on reconnaît les domaines composant le domaine 1 de la compétence 3 du socle commun (s’Informer/Réaliser/Raisonner, argumenter couvrant ANAlyser et VALider/Présenter).

Ainsi, dans le souhait d’assurer une continuité pédagogique entre collège et lycée, certaines activités, les plus récentes, peuvent faire apparaître ce type de codification.

Maîtriser une compétence, c’est pouvoir mobiliser et réinvestir des connaissances, des capacités et des attitudes afin d’atteindre un objectif précis dans une situation donnée. La tâche complexe est un exemple privilégié pour mettre en œuvre le travail d’une compétence. Pour chaque niveau d’enseignement du collège, des tâches complexes ont été conçues, expérimentées et analysées, ainsi que des activités bidisciplinaires. Ces travaux sont consultables dans les rubriques correspondantes.

La rubrique collège est dédiée à l’illustration des programmes de la discipline par des entrées thématiques, présentées sous forme de démarche d’investigation. Par un jeu de questions-réponses les notions scientifiques sont construites en laissant place à l’erreur, toujours expliquée. Cette rubrique a également pour objectif d’élargir le champ des connaissances, de construire une culture générale et d’exercer un esprit critique. Par sa forme et sa formulation, adaptées aux élèves, ce lien est un véritable outil pédagogique pouvant être utilisé en autonomie ou guidé par le professeur, en classe ou à la maison.

Au lycée

Un groupe de professeurs a également travaillé dès 2011 sur l'élaboration d'activités similaires, mais au niveau lycée : ces travaux sont consultables sur la page suivante.

Parallèlement, le groupe ressource académique a produit des activités permettant le travail par compétences : ECE pour les classes de seconde, première S et terminale S, commentaires argumentés pour la classe de seconde, résolution de problèmes scientifiques pour la classe de première S et activités pour l'accompagnement personnalisé. L'ensemble de ces ressources est disponible dans les rubriques Lycée (voir le niveau correspondant) et Accompagnement personnalisé.

Dans le supérieur

Les programmes rénovés des classes de CPGE s'inscrivent dans une continuité avec le nouveau lycée en termes de contenus, de compétences travaillées, d'activités proposées (résolution de problèmes scientifiques, activités documentaires ...), dans une perspective de BAC -3 à BAC + 3. Vous trouverez sur la page suivante des exemples d'activités de CPGE mettant en œuvre l'approche par compétences et illustrant la continuité des pratiques pédagogiques.

MEN
accédez à  votre espace